Galerie E. Chapelain

Alain Mandon


     Né le 15 février 1967 à Limoges, Alain Mandon se présente comme un artiste autodidacte, attiré depuis toujours par la sculpture et la création abstraite.
Il aime sculpter divers objets, tels que des instruments de musique, masques, hippocampes… mais pour l'artiste, la sculpture des corps, même abîmés, est toujours belle. Le corps est un élément beaucoup plus expressif qu'un objet et la démarche est toujours plus artistique.

L'essentiel de ses oeuvres représentent donc des bustes de femmes qu'il moule essentiellement sur modèles vivants. Une fois les bandes de plâtre posées et séchées, les moules réalisés sont prêts à recevoir le métal en fusion : l'étain auquel il rajoute des effets rouillés, irisés, des feuilles d’or ou d’argent.

Ses sculptures subliment le corps féminin en le rendant intemporel grâce à des alliages en fusion qu'il projette de manière à rendre les courbes et les lignes d'une poitrine de femme encore plus légères et gracieuses. La découpe de ses sculptures et leur manière d’être coulées leur donne un aspect antique accidenté par le temps tout en conservant leur beauté. 
Alain Mandon se joue des textures en mixant des matériaux atypiques tels que la résine, le sable naturel, ou l'étain pour un rendu mêlant mouvement, mat et brillant.